Portobello, Dublin

Dublin, je t’avoue, j’ai du mal à te quitter.

Je ne t’ai pas aimé immédiatement, mais chaque jour qui passe m’apprend à t’aimer profondément.

Un amour qui ne s’explique qu’en vivant à tes côtés.

Tu m’as tant appris.

Ton atmosphère unique, bienveillante & ta simplicité parfois déconcertante.

Maintenant un an et demi que nous nous sommes installés chez toi et notre coeur est chaud – grâce à des rencontres qui changent la vie à jamais.

Tu nous as appris à profiter de l’instant présent & à ouvrir grand nos yeux.

Chacune de tes rues est une surprise.

Portobello, The Liberties – notre cher quartier, et la première fois où l’on se sent à la maison.

Ce sentiment unique qu’on a du mal à expliquer – mais qui est bien là.

Alors, avant de te quitter dans quelques semaines, je me balade…


À très vite… ♡

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *